Strauss-Kahn crève l’écran

Attendre le 6 juin, date de la nouvelle comparution de DSK devant la justice américaine c’était vraiment trop long. Remercions donc Georges Tron de nous avoir aidé à patienter.
Tout pour plaire cet homme, adepte de réflexologie, Balladurien, Chiraquien, Villepiniste, rallié tardif à Sarkozy à qui il a dû vraisemblablement masser les pieds pour être nommé ministre. Sa démission nous a bien distrait quelques heures. Maintenant, on guette avec curiosité le nom du prochain harceleur politique. Un homme du centre, ce serait parfait pour rétablir l’équilibre.

Bon, après 15 jours d’intense « affaire DSK », nous restons malgré tout sur notre faim. On sait tout de l’organisation du Sofitel à New-York, du fonctionnement de la justice américaine, de la prison de Rikers Island, de ses avocats célèbres, de la fortune de sa femme Anne Sinclair, de son appartement à TriBeCa, de ses voisins incommodés par le cirque des journalistes et des touristes, des allées et venues du couple, mais notre dossier est loin d’être complet. Qui, comment, pourquoi… ces questions nous taraudent jour et nuit.

On sait que la journée du 6 juin va être rude : directs par satellites, résumés en images diffusés en boucle, ouverture des journaux du soir, commentaire des spécialistes, éditions spéciales tardives, etc., etc.

Congratulons quand même les médias de permettre aux citoyens que nous sommes de prendre goût à cette image des politiques.

Dans ce numéro d’Urtikan.net, c’est Berth qui se colle à l’affaire DSK. Les autres ont choisi de vous parler des légumes assassins (Jiho), des radars (Chimulus), de François Hollande (Mutio), du harcèlement (Lécroart), de la  prime à 1000 euros (Deligne), des propos homophobes d’une députée UMP (Camille Besse), du Rio-Paris (Pakman) et des terroristes (Soulas). Sans oublier les vaches de Cambon, l’économie de Soulcié, l’actualité de Lacombe et l’écologie avec Lasserpe.

Bonne lecture et à mardi prochain pour le n°7.

François Forcadell
James Tanay

 

Publié dans Urtikan > N°6 - 31 mai 2011