Chronique

Un pas de côté

Laurent Malhin

Rien dans la vie n’est inéluctable et chacun peut influer sur le cours des choses. Agissons, agissons ! Revue du web :

Soyons féministes !

Les dernières affaires DSK et Georges Tron, en attendant sûrement quelques autres, ont démontré que le sexisme et le machisme se portaient bien et se comportaient mal. Des femmes ont décidé de réagir de façon originale en créant le groupe d’action La Barbe :
[…] L’action consiste à envahir les lieux traditionnellement dominés par les hommes en portant des barbes. L’action peut se jouer dans un restaurant dans une salle de réunion, à l’AG d’une entreprise ou d’un syndicat, dans un jury de festival… Il s’agit d’y rendre visible l’absence des femmes, et la domination des hommes dans les milieux influents. Les Barbes se tiennent droit devant ou derrière leurs victimes. La scène est silencieuse, digne, picturale. La présence des femmes à barbe sagement disposées en ligne ou en pointillé parmi les costumes trois pièces, parle d’elle-même : il fallait du poil au menton pour en être ! […]
http://www.labarbelabarbe.org/La_Barbe/Accueil.html

Paroles de femmes

Les femmes agressées par Georges Tron se sont adressées à l’Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail, organisme qui existe depuis 1985. Sur son site Internet l’AVFT précise que selon une étude du Bureau International du Travail, parue en 1999, la France est l’un des pays où le taux des violences sexistes ou sexuelles sur le lieu de travail est le plus élevé.
[…] L’AVFT, dont l’intervention est gratuite, offre une permanence d’écoute, d’accueil, de soutien moral, et de conseils, notamment juridiques, aux personnes victimes de violences sexuelles, sexistes et de discriminations au travail. Elle leur propose de participer à des « groupes de solidarité et d’action ». Elle intervient à leurs côtés (notamment auprès des employeurs, de l’inspection du travail, du parquet, de la police ou de la gendarmerie…) pour qu’elles soient rétablies dans leurs droits.
http://www.avft.org/

Indignons-nous !

Qui aurait-cru que le petit livret de 32 pages Indignez-vous ! signé Stéphane Hessel et publié dans la collection « Ceux qui marchent contre le vent » allait répandre ses idées à travers le monde. Extrait d’un article de Valentine Pasquesoone paru dans 20 minutes le 26 mai 2011 et qui annonce que le livre sera bientôt diffusé en Chine fin juin :
[…] En France, le petit livre s’est déjà vendu à plus d’1,4 millions d’exemplaires. Plus qu’un succès éditorial, Indignez-vous! devient, selon les mots de Sylvie Crossman, un véritable « phénomène politique, de société » à l’étranger. «Il s’inscrit dans le karma du monde» poursuit Jean-Pierre Barou, gérant d’Indigène Editions. Après l’Australie, la Pologne ou la République tchèque, les dernières propositions d’adaptation reçues par la maison viennent de Finlande – pas plus tard que mercredi – et de Bulgarie.
Mais c’est en Espagne que le livre fait le plus «malheur»: le pays compte déjà 300.000 indignés selon la directrice d’Indigène. «Ca enfle là-bas» souligne-t-elle, en référence aux groupes d’indignants qui protestent depuis dix jours contre les réformes libérales du gouvernement espagnol. Là-bas, 500.000 exemplaires d’Indignez-vous! ont déjà été vendus. Même chiffre en Allemagne. Le phénomène «prend de l’ampleur» au sein des mouvements anti-Berlusconi, note Sylvie Crossman. Stéphane Hessel trouve aussi son public outre-Atlantique. Après une première publication dans le magazine The Nation courant mars, le livre sera diffusé par un éditeur américain dès septembre. Une date de publication qui tombera «en même temps que l’ouverture de la 66e session de l’ONU» précise la directrice. On y parlera Etat palestinien, l’un des thèmes forts d’Indignez-vous!.
http://www.indigene-editions.fr/

Aliments radieux

Savez-vous que nombre d’aliments que nous consommons ont été irradiés pour une meilleure conservation ? On trouve des informations édifiantes sur ce sujet dans le blog Des aliments irradiés ? Non merci ! :
[…] Les produits « à risque » sont les produits fragiles à haute valeur ajoutée : l’irradiation coûte cher, c’est pourquoi les salades ou les pommes de terre sont peu susceptibles d’être irradiées.
Gare aux champignons, fruits exotiques ou commercialisés hors saisons (fraises à Noël par exemple), crustacés et thé, notamment lorsque ces produits viennent de pays connus pour utiliser largement l’irradiation, tels le Brésil, le Ghana, l’Afrique du Sud, la Thaïlande ou les Philippines. Les herbes qui entrent dans la composition de plats préparés ou de certaines saucisses ou fromages sont aussi souvent irradiées et non indiquées.
La viande rouge produite en Europe n’est « normalement » pas irradiée. Cependant, le bœuf fait partie, aux États-Unis, des aliments couramment irradiés. C’est un des aliments vis-à-vis duquel nous devons donc rester vigilants. […]
http://www.irradiation-aliments.org/Campagne-contre-l-irradiation-des.html

Publié dans Urtikan > N°6 - 31 mai 2011